Catégories
Drones & Tech

Drones de fret: le Canada propose d'autoriser les opérations BVLOS à faible risque pour les gros drones

Source: Drone Delivery Canada

Transports Canada a émis une proposition qui permettrait à de très gros drones, tels que des drones de fret, de voler au-delà de la ligne de visée visuelle du pilote à distance (BVLOS) lorsqu'ils voyagent dans des régions éloignées.

La proposition adopte une approche basée sur le risque pour voler au-delà de la ligne de vue visuelle sans autorisation spéciale. En plus de suivre les protocoles internationaux d'évaluation stratégique des risques opérationnels (SORA), Transports Canada prévoit mettre en œuvre des mesures supplémentaires pour assurer la sécurité:

En plus de l'évaluation stratégique des risques opérationnels, le ministère propose un cadre réglementaire qui continue de gérer et d'atténuer les risques par le biais des 3P – le pilote (exigences de licence plus strictes; le produit (exigences de fabrication et d'entretien); et les procédures (espace aérien et Cette proposition vise à permettre une plus grande flexibilité dans l'utilisation des RPAS pour les opérations en visibilité directe, tout en libérant le potentiel pour les opérations au-delà de la visibilité directe au Canada.

La proposition d'accueillir de très gros drones, pesant 650 kg ou 1433 livres, permettrait d'étendre les opérations dans les grandes régions peu peuplées du Canada – des zones où l'industrie de l'énergie est engagée, et la livraison de drones pourrait être très utile. La proposition est un effort direct pour rendre ces opérations plus viables pour l'industrie des drones.

Permettre des opérations au-delà de la ligne de visée visuelle est essentiel pour libérer davantage le potentiel économique du secteur des RPAS au Canada. L'industrie estime que le potentiel économique des opérations BVLOS est important et, compte tenu des opérations de routine, un RPAS pourrait couvrir de plus grandes distances, collecter plus de données avec moins de déploiements que ce qui serait nécessaire avec les opérations VLOS à moindre coût qu'avec l'utilisation d'avions traditionnels. . Au Canada, il existe un potentiel unique pour les opérations du BVLOS dans les régions éloignées et rurales, en particulier dans les secteurs économiques comme le pétrole et le gaz et les livraisons aux collectivités éloignées.

Dans la proposition, Transports Canada reconnaît que l'industrie des drones est impatiente de régulariser les vols BVLOS, nécessaires pour de nombreuses applications de livraison de drones, d'agriculture et d'infrastructures majeures. «Dans le cadre de l'initiative d'examen réglementaire de TC (en cours depuis 2019), le manque de réglementation pour les opérations BVLOS a été identifié comme irritant par l'industrie des RPAS. Afin de résoudre ce problème, et dans le cadre de l’engagement de TC envers la modernisation de la réglementation, le Ministère a accéléré l’élaboration de règlements pour les opérations à faible visibilité au-delà de la visibilité directe », indique la proposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *